Coronavirus: British Airways prévient qu’il va supprimer des emplois

LONDRES, 13 mars 2020 (AFP) – La compagnie aérienne britannique British Airways va devoir supprimer des emplois en raison de la chute d’activité liée à l’épidémie de coronavirus, a prévenu vendredi son patron Alex Cruz.

« Nous ne pouvons pas maintenir nos effectifs à leur niveau actuel », a-t-il averti dans un mémo envoyé au personnel et dont le contenu a été confirmé à l’AFP par un porte-parole. « Nous arrêtons de desservir des destinations et nous allons garder au sol des avions comme jamais auparavant », a-t-il souligné.

« S’il vous plaît, n’en sous-estimez pas la gravité pour notre groupe », a ajouté M. Cruz.

La crise sanitaire du coronavirus touche de plein fouet les compagnies aériennes, qui font face à une chute du nombre de voyages touristiques et d’affaires à travers le monde.

British Airways, qui annule des vols vers l’Italie, pourrait en outre être pénalisé par la décision de Donald Trump d’interdire les voyages d’Européens vers les Etats-Unis, même si le Royaume-Uni est épargné par cette mesure.

Pour le directeur général de l’Association internationale du transport aérien (Iata), Alexandre de Juniac, le choc provoqué par cette crise sur son secteur est « extrêmement brutal ».

L’épidémie de Covid-19 pourrait coûter plus de 100 milliards de dollars au transport aérien, s’était alarmé dès le 5 mars l’Association.

jbo/oaa