Coronavirus: l’assureur Maif ferme ses portes et passe au télétravail

PARIS, 17 mars 2020 (AFP) – L’assureur mutualiste Maif a annoncé mardi la fermeture de l’ensemble de ses entités pour limiter la propagation du coronavirus et a décidé de généraliser le télétravail pour assurer ses services.

« Nos agences, centres d’appels et de gestion ainsi que le siège social sont fermés jusqu’à nouvel ordre » en France métropolitaine et outre-mer, indique la société dans un communiqué.

« Le travail à domicile est généralisé à tous nos salariés, et va être progressivement renforcé pour assurer à distance le service à nos sociétaires », est-il précisé.

Seuls quelques « salariés du siège social assurant des fonctions vitales pour l’entreprise seront exceptionnellement autorisés à se rendre physiquement sur leur lieu de travail, dans des conditions sanitaires renforcées », explique la société, en soulignant que la continuité de son service est assurée.

La Maif, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros en 2018, compte plus de 7.000 employés, indique la compagnie sur son site internet.

cgu/tq/eb