Coronavirus/Sodexo: les dirigeants renoncent à une part de leur salaire

PARIS, 2 avril 2020 (AFP) – Les dirigeants du numéro deux mondial de la restauration collective, le groupe français Sodexo, ont renoncé à une part de leur rémunération pour financer un fonds d’aide de 30 millions d’euros destiné aux employés ayant perdu leur emploi, a annoncé le groupe jeudi.

Ce fonds sera « financé par les contributions des principaux dirigeants du groupe et par l’entreprise », précise Sodexo dans un communiqué.

La présidente du Conseil d’administration, Sophie Bellon, va ainsi renoncer à la moitié de sa rémunération dans les six prochains mois, et le directeur général Denis Machuel à la moitié de sa rémunération fixe ainsi qu’à sa rémunération variable.

Les 200 principaux dirigeants de l’entreprise renoncent de leur côté à leur rémunération variable annuelle, ajoute le groupe, tandis que les membres du comité exécutif vont abandonner 10% de leur salaire fixe sur les six prochains mois et leur rémunération variable annuelle.

« Ce programme de soutien s’adressera aux collaborateurs sur sites les plus vulnérables impactés par l’arrêt d’activité résultant dans une perte d’emploi », précise Sodexo.

Le groupe ajoute que ses actions seront mises en oeuvre « en fonction des besoins et spécificités de chaque pays » et en priorité en fonction de l’existence ou non de programmes de protection sociale dans les différents pays où le groupe exerce.

Créé en 1966 à Marseille, Sodexo est présent ans 67 pays, et compte 470.000 collaborateurs dans le monde.

L’entreprise a dû fermer de nombreux sites depuis l’éclatement de la crise du coronavirus et l’annonce de mesures de confinement à l’échelle de la planète. Elle a par ailleurs réaffecté une partie de ses collaborateurs vers des sites en tension.

Le groupe affirme qu’il poursuit ses opération de restauration en fonction des situations locales, notamment dans les hôpitaux, les résidences seniors et les administrations publiques où des renforts sont venus soutenir les 95.000 employés déjà mobilisés.

Mi-mars, Sodexo a annoncé qu’il suspendait ses objectifs annuels, en raison de la crise du coronavirus qui pourrait avoir un impact négatif de l’ordre de deux milliards d’euros sur son chiffre d’affaires annuel pour l’exercice 2019/2020.

Sodexo dévoilera ses nouvelles prévisions annuelles lors de la publication de ses résultats semestriels, le 9 avril.

alb/jld/nth