Défense des services publics: appel à une « mobilisation d’ampleur » (collectif)

PARIS, 5 juin 2019 (AFP) – La Convergence des services publics, qui rassemble des organisations syndicales, associatives et des partis politiques de gauche, a appelé mercredi à une « mobilisation d’ampleur » des « usagers, militants, syndicats et élus » pour « défendre les services publics » face à « une attaque frontale » du gouvernement.

« Hôpitaux, Poste, trésoreries, écoles….: la mise en péril des services publics et de la fonction publique sont au coeur de multiples mobilisations sur l’ensemble de notre territoire, qu’elles soient citoyennes, syndicales, associatives ou le fait de la jeunesse ou des retraités, d’élus et des +gilets jaunes+ », a expliqué Michel Jallamion, président du collectif.

« C’est à nous tous, ensemble, de réunir les conditions d’une mobilisation d’ampleur », a-t-il ajouté, en annonçant la mise en place de « débats sur les services publics » à l’échelle de « tout le territoire » et « inscrits dans la durée ».

Ces débats seront organisés par « l’ensemble des organisations syndicales, associatives et politiques membres du collectif » (CGT, FSU, Solidaires, Attac, Fondation Copernic, PCF, Parti de gauche…)

Selon M. Jallamion, ils doivent permettent « à tous les mouvements de protestation en cours à l’échelle locale » d’être « portés » et « rendus audibles à l’échelon national ». Parmi ces mouvements, il a cité « 174 hôpitaux en grève » sur l’ensemble du territoire.

Pour plusieurs autres membres du collectif, la « mobilisation citoyenne en cours contre la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) et autour du référendum d’initiative partagée (RIP) » ainsi que les « prochaines élections municipales » pourraient servir de « point de cristallisation » à la mobilisation.

Né en 2005 lors d’une manifestation organisée à Guéret (Creuse), le collectif défend un service public de proximité et de qualité sur tout le territoire.

ls/cel/phc