Élections chez PSA: FO reste en tête, la CFE-CGC devient 2e devant la CGT

PARIS, 20 mai 2019 (AFP) – FO reste le premier syndicat chez PSA, après avoir remporté 19,5% des voix lors des élections professionnelles, tandis que la CFE-CGC (18,1%) devient 2e au détriment de la CGT (16,9%) qui glisse à la 3e place, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Suivent la CFTC (16,7%), qui grimpe à la 4e place, et la CFDT (15,7%), qui descend en 5e position. Passant sous le seuil des 10% des voix, le syndicat GSEA (9,5%) a perdu son rang d’organisation représentative, lors de ce scrutin organisé sur un an, d’avril 2018 à avril 2019, pour élire les vingt nouveaux comités sociaux et économiques (CSE, remplaçant les CE) de l’entreprise.

« Les salariés du Groupe PSA continuent d’approuver le réformisme FO qui protège leurs droits et leurs emplois », a commenté auprès de l’AFP Patrick Michel, délégué syndical central FO PSA. Cette première place « prouve que l’activité réformiste de FO est reconnue par les salariés. On peut protéger les salariés et protéger les intérêts de l’entreprise. C’est conciliable et on le montre », a ajouté M. Michel.

La CFE-CGC, syndicat catégoriel « représentant uniquement les techniciens et cadres », a remporté 40,3% des suffrages dans ces deux catégories « et conforte sa première place auprès de cette population », a souligné cette organisation dans un communiqué. Elle va « interpeller la direction » sur « les risques forts du moment », comme « les mauvaises conditions de travail » ou « les risques psycho-sociaux du fait d’une charge de travail excessive » et « d’une pression forte pour les résultats ».

La participation globale aux élections des vingt CSE a atteint le taux de 79,4% (pour 47.228 électeurs inscrits), en progression de 1,2 point par rapport au scrutin précédent (78,2%) clos en 2016, a précisé à l’AFP la direction du groupe PSA.

clv-er/bfa/eb