Entre 500.000 et 700.000 emplois saisonniers en France (étude)

 PARIS, 21 juillet 2016 (AFP) – La France compterait entre 500.000 et 700.000 emplois saisonniers, selon une estimation de France Stratégie qui tente de démêler cette nébuleuse ne faisant l’objet d’aucune évaluation statistique précise.

CDD saisonniers, missions d’intérim, CDI intermittent, contrats de vendange…: la diversité des contrats est telle et concerne des entreprises aux activités si variées qu’aucun recensement exhaustif de l’emploi saisonnier n’existe actuellement, souligne cette étude parue jeudi.

Selon France Stratégie, organisme de réflexion rattaché à Matignon, « on peut estimer a minima à 500.000 le nombre d’emplois saisonniers en France, 600.000 si l’on y ajoute les contrats de vendanges, voire 700.000 si l’on intègre ceux de la fonction publique territoriale ».

Cette rare estimation, qui n’est qu’un « ordre de grandeur », se fonde sur des travaux et informations collectées via différentes études par le Réseau Emploi Compétences.

Pour affiner la connaissance quantitative -base nécessaire à « une meilleure protection » de ces salariés- ce groupe de travail recommande notamment d’appréhender l’emploi saisonnier « dans l’ensemble des secteurs d’activité, sans restreindre l’analyse aux seuls CDD saisonniers ».

Par ailleurs, « une même personne pouvant exercer plusieurs contrats au cours de l’année, le nombre de contrats saisonniers conclus au cours de l’année n’est pas équivalent au nombre de personnes ayant été saisonniers durant cette même période ».

Selon la CFDT par exemple, entre 1 et 2 millions de contrats saisonniers sont signés tous les ans.

juc/db/LyS