Fermeture des boutiques EDF: le site de Vichy occupé depuis une semaine

VICHY, 16 mars 2017 (AFP) – Des salariés de la boutique EDF de Vichy (Allier) occupent les lieux depuis une semaine pour protester contre la fermeture du site programmée par le groupe parmi les 77 prévues en France, ont indiqué les syndicats jeudi.

« C’est un plan social qui ne dit pas son nom », a dénoncé le secrétaire CGT Mines-Energie de Moulins-Vichy, Philippe Yvrard. « En 2013, la direction commerciale EDF comptait 12.500 postes; en 2016, on n’était plus que 10.300 et l’objectif de la direction serait d’arriver à 8.800 en 2018 », a-t-il détaillé.

Une dizaine de salariés se relayent jour et nuit depuis le début du mouvement pour occuper le site, certains ayant dormi dans des tentes devant la boutique dans la nuit de mercredi à jeudi « pour interpeller la population et les élus », selon des représentants syndicaux.

« Tous les jours, chacun fait au moins une heure de grève selon ses possibilités financières », tandis que des coupures de courant volontaires avaient lieu, gênant le travail des salariés, a ajouté Mme Maschinot.

Le site de Vichy comprend 32 salariés à Vichy, dont 28 sur le plateau téléphonique et 4 en boutique.

Ceux-ci se sont vus proposer un reclassement à la boutique EDF d’Aubière, près de Clermont-Ferrand, ou dans d’autres entités du groupe énergétique dans l’Allier et le Puy-de-Dôme.

« Nous demandons un report de la discussion sur la fermeture de la boutique de Vichy à fin 2020. Cela ne sert à rien de faire déménager des salariés en 2018 si en 2020 l’autre site va aussi fermer », a fustigé la déléguée syndicale, déplorant « l’absence de dialogue avec la direction ».

Contacté par l’AFP, EDF n’a pas souhaité faire de commentaire.

Mi-janvier, le syndicat FO avait révélé qu’EDF prévoyait de fermer d’ici 2019 toutes ses boutiques en France avec 20 fermetures en 2017, 32 en 2018 et 25 en 2019.

Les syndicats font aussi valoir que les boutiques EDF « offrent aux usagers le dernier endroit de contact physique » avec le fournisseur d’électricité, notamment « pour les populations ayant des difficultés d’accès au numérique, les personnes en situation de handicap et les personnes âgées ».

Une manifestation est prévue le 21 mars dans les rues de Vichy par les syndicats, qui appellent les usagers à venir soutenir les salariés.

Une délégation syndicale doit être reçue en fin de journée par le président LR de la région Laurent Wauquiez, en marge d’un meeting du candidat à la présidentielle François Fillon à Cusset.

cor-mb/dfa/sd