FO: Mailly assure que Pavageau a voté contre son bilan

PARIS, 30 avril 2018 (AFP) – Jean-Claude Mailly, l’ex numéro un de Force ouvrière, a justifié lundi son tweet sur « l’hypocrisie et la duplicité » du discours de son successeur, Pascal Pavageau, par le fait que ce dernier aurait voté contre son bilan au congrès la semaine dernière.

« Quand vous voyez que votre successeur a voté contre l’activité à laquelle il a participé, ça surprend », a-t-il déclaré sur RMC, à propos de Pascal Pavageau, qui était membre de l’équipe de direction de FO avant d’en devenir numéro un la semaine dernière.

Vendredi, au congrès de FO, au moment où M. Pavageau faisait son premier discours en tant que secrétaire général, M. Mailly a twitté: « discours du nouveau secrétaire général de FO: hypocrisie et duplicité ».

« Ca a été un cri, une réaction épidermique », a expliqué M. Mailly au sujet de ce tweet.

Il a connu un congrès très difficile, son rapport d’activité ayant été adopté d’extrême justesse (50,54%) après un début de semaine marqué par de violentes critiques de la part de dizaines de délégués.

« C’est une semaine un peu rude, mais j’ai un bon estomac, ça va », a reconnu l’ancien numéro un, tout en défendant à nouveau son bilan. « Je ne regrette pas ce que nous avons fait, y compris la dernière année », a insisté M. Mailly, alors que des militants ont critiqué son refus de se mobiliser contre les ordonnances réformant le droit du travail.

Il a dit avoir reçu des messages de sympathie de Philippe Martinez, de la CGT, avec qui il prévoit de « boire un coup », mais aussi de Laurent Berger, de la CFDT.

Concernant le 1er mai, le syndicaliste ne manifestera pas et prévoit de « rester au calme », éventuellement aller au cinéma.

bow/cel/it