Fonctionnaires: la réforme au menu de l’Assemblée à partir du 13 mai

PARIS, 9 avril 2019 (AFP) – Le projet de loi de réforme de la fonction publique, rejeté par l’ensemble des syndicats de fonctionnaires qui appellent à une grève le 9 mai, sera au menu de l’Assemblée nationale à compter du lundi 13 mai, a-t-on appris mardi de source parlementaire.

Le texte du secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique Olivier Dussopt sera à l’ordre du jour tout au long de la semaine en première lecture.

Le gouvernement souhaite le faire adopter avant l’été pour une application au 1er janvier 2020.

Défendu par le gouvernement comme une nécessité pour rendre la fonction publique « plus attractive et plus réactive » face aux « nouvelles attentes » des citoyens, le projet de loi s’inscrit dans un objectif de suppression de 120.000 postes d’ici à 2022, sur 5,5 millions d’agents dans les trois versants (Etat, hospitalière, territoriale).

Neuf syndicats (CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires, Unsa, FA-FP, CFE-CGC, CFTC), dénoncent « un passage en force » et accusent le gouvernement de vouloir une fonction publique alignée sur les règles du secteur privé, au détriment du statut de fonctionnaire et de l’indépendance des agents à l’égard du pouvoir.

reb/chl/el/tes