Formation: Jean-Marie Marx nommé haut-commissaire aux compétences

PARIS, 18 juillet 2018 (AFP) – Jean-Marie Marx, directeur de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), a été nommé mercredi haut-commissaire aux compétences, pour poursuivre la mise en oeuvre du plan d’investissement dans les compétences (PIC), selon le compte-rendu du conseil des ministres.

Il succèdera le 27 août à Estelle Sauvat, qui avait été nommée en novembre et aura donc occupé le poste pendant moins d’un an.

Ingénieur des ponts, des eaux et des forêts, M. Marx est directeur général de l’Apec depuis 2012 et président du Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (Cnefop) depuis 2014, après être passé par l’ANPE. Selon Le Figaro, il pourrait être remplacé à la tête de l’Apec par Carine Chevrier, actuellement déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), une information démentie par le ministère du Travail.

Haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi auprès de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, Jean-Marie Marx sera l’une des chevilles ouvrières du PIC, un plan doté notamment de 11 milliards d’euros pour former un million de demandeurs d’emploi peu qualifiés et un million de jeunes décrocheurs d’ici à la fin du quinquennat.

Selon un communiqué du ministère, il devra notamment déployer « des approches innovantes permettant l’émancipation de chacun par le travail, tout en adaptant les formations aux métiers d’aujourd’hui et de demain (numérique, métiers verts…) »

Mme Pénicaud et M. Marx se connaissent depuis longtemps. Ils ont fait partie du cabinet de la ministre du Travail socialiste Martine Aubry au début des années 1990.

jah/db/LyS