« Gilets jaunes »: l’Union patronale de Charente porte plainte

ANGOULÊME, 23 novembre 2018 (AFP) – L’Union patronale de la Charente a déposé une plainte contre X vendredi, pour « entrave à la libre circulation », afin de dénoncer l’impact économique des manifestations des « gilets jaunes » sur l’activité des enterprises du département, a annoncé sa directrice générale Véronique Brouillet.

La plainte a été déposée vendedi matin au commissariat d’Angoulême « après les manifestations non déclarées en préfecture et donc illégales » des « gilets jaunes », a-t-elle précisé à l’AFP.

« Les blocages des derniers jours ont entraîné d’énormes difficultés, aussi bien pour l’approvisionnement que pour les livraisons, avec un impact financier pour les entreprises qui pèsera forcément sur leurs chiffres d’affaires », selon cette dirigeante patronale.

« La plainte contre X que nous avons déposée au nom de l’Union patronale départementale permet aux entreprises qui ont été pénalisées par ce mouvement de se porter parties civiles à nos côtés dans cette procédure », a-t-elle expliqué.

« La liberté de manifester, a-t-elle ajouté, est tout à fait normale mais la liberté de travailler l’est tout autant ».

rhl/pjl