GM&S Industry: les syndicats annoncent une rencontre vendredi avec Macron

 LA SOUTERRAINE, 8 juin 2017 (AFP) – Les représentants CGT du personnel de l’équipementier automobile creusois GM&S Industry ont annoncé jeudi qu’ils seraient reçus vendredi en fin de journée par le président Emmanuel Macron, à l’occasion d’un déplacement du chef de l’Etat en Haute-Vienne.

« Une délégation sera reçue à la sous-préfecture de Bellac (Haute-Vienne) vendredi 9 juin à 19H00 par le président de La République Emmanuel Macron », indiqué un communiqué des CGT de GM&S en fin de journée jeudi.

L’Elysée n’avait pas confirmé jeudi soir cette rencontre.

Le personnel, mobilisé depuis des mois pour sauver le site au 277 salariés, en redressement judiciaire depuis décembre, indique en conséquence qu’une manifestation que le personnel avait prévue vendredi à Limoges était annulée.

GM&S Industry, menacé de liquidation judiciaire, n’avait fait l’objet d’aucune offre ferme de reprise à la date-butoir qu’avait fixée le tribunal de commerce de Poitiers, le 7 juin à 17H00. Une lettre d’intention du leader français de l’emboutissage GMD a toutefois été déposée antérieurement, suivie d’un courriel. Le tribunal peut aussi se laisser jusqu’à la prochaine audience prévue le 23 juin pour recevoir et examiner des offres de reprises

Les salariés restent « déterminés » à mettre la pression sur les constructeurs automobiles PSA et Renault -leur deux principaux clients- pour un carnet de commandes qui garantirait un chiffre d’affaires supérieur à 25 millions d’euros, et influerait ainsi sur la qualité d’une offre de reprise.

En ce sens, ils avaient demandé cette semaine à rencontrer en urgence le président Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat est attendu vendredi en Haute-Vienne pour un déplacement consacré « à la ruralité et à l’agriculture », avant de participer le lendemain aux commémorations du massacre d’Oradour-sur-Glane.

pbl/ban/LyS