Hausse de 1,5% de la rémunération brute moyenne des salariés en 2014 (Dares)

Hausse de 1,5% de la rémunération brute moyenne des salariés en 2014 (Dares)PARIS, 27 janvier 2017 (AFP) – La rémunération brute mensuelle moyenne des salariés travaillant dans le secteur privé et les entreprises publiques, s’est élevée à 2.957 euros en 2014, en hausse de 1,5% par rapport à 2013, selon une étude de la Dares publiée vendredi.

Nette de tous prélèvements sociaux, cette rémunération a atteint 2.225 euros, en progression de 1% sur la même période, selon cette étude du service des statistiques du ministère du travail.

Après deux années de recul, le pouvoir d’achat du salaire net moyen a renoué avec la croissance (+0,5%).

L’évolution des salaires nets (+1,0%) a été tirée par celle des salariés restés sur le même poste de travail entre 2013 et 2014 (qui ont également un niveau de rémunération plus élevé). Celle des salariés ayant changé de poste a au contraire poursuivi son recul (-1,0%).

La progression des salaires nets s’est accélérée en 2014 (+1,0%, après +0,7%) dans la plupart des secteurs sauf dans la construction, où elle a ralenti, et dans la cokéfaction-raffinage, où les salaires nets ont reculé.

L’accélération des salaires a aussi prévalu dans la majorité des branches professionnelles. Seuls les regroupements de branches du bâtiment et travaux publics, des plastiques, caoutchouc et combustibles, et, dans une moindre mesure, celui du transport ont ralenti en 2014, selon la Dares.

Plus l’entreprise est grande, plus les salaires nets moyens sont élevés et plus la dispersion des salaires est importante.

Par secteur d’activité ou par branche professionnelle, l’éventail des salaires est d’autant plus ouvert que les salaires nets moyens sont élevés.

L’écart de salaire net entre les femmes et les hommes baisse régulièrement depuis 2008. Il reste néanmoins de -18,6% en moyenne en 2014 et s’échelonne entre +0,1% dans la construction et -38,8% dans les activités financières et d’assurances.