Industries électriques et gazières : évolution salariale de +0,3 % au 1er janvier 2019

PARIS, 18 décembre 2018 – Le salaire national de base des industries électriques et gazières (IEG) évoluera de 0,3 % à compter du 1er janvier 2019 dans le cadre d’une recommandation salariale patronale prise par les deux organisations UFE et Unemig.

La recommandation indique qu’au terme du processus de négociation, les partenaires sociaux n’ont pu trouver un accord. En conséquence, les groupements d’employeurs prennent une recommandation. Aux termes de celle-ci, le salaire national de base (SNB) de la branche, est augmenté de 0,3 % au 1er janvier 2019. Le SNB est ainsi porté de 503,72 € à 505,23 € au 1er janvier 2019. Rappelons que les coefficients avaient aussi été revalorisés de 0,5 % le 1er janvier 2018 et de 0,5 % le 1er juillet 2018 dans le cadre d’un accord du 15 décembre 2017 portant sur des mesures de compensation de la hausse de la CSG.

Avancements au choix

La recommandation fixe aussi l’enveloppe pour les avancements au choix. Ainsi, les groupements d’employeurs des IEG « invitent les entreprises à ouvrir des négociations ou à prendre des décisions sur les avancements au choix 2019 et à y consacrer une enveloppe minimale de 0,7 % des rémunérations principales ». La recommandation ajoute qu’« avec les mesures d’ancienneté, qui ont un impact moyen de 0,6 %, l’augmentation du budget de branche consacré aux mesures salariales est de 1,6 % pour l’année 2019 ».