Intermarché annonce des « centaines » de suppressions de postes dans sa filiale logistique (syndicats)

 

05/10/2018 – Dialogue et relations sociales – GRH et formation

PARIS, 5 octobre 2018 (AFP) – La filiale logistique d’Intermarché (Groupement Les Mousquetaires) a annoncé un nouveau plan social qui devrait laisser « sans emploi » des « centaines de salariés », a-t-on appris vendredi auprès de la CGT.

Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) chez ITM LAI, annoncé lors d’un comité central d’entreprise réuni jeudi et vendredi, affiche un solde, « négatif », de 122 suppressions de postes d’après la CGT, qui craint en outre des effets « extrêmement importants » sur l’emploi dans plusieurs établissements en « fermeture sèche ».

Sans donner de chiffres, la direction d’Intermarché a confirmé à l’AFP qu’elle avait présenté un « projet de transfert et de modernisation des activités de plusieurs bases logistiques » afin « d’assurer la pérennité des activités logistiques » du groupe.

Dans le détail, le PSE prévoit la fermeture progressive de six bases logistiques entre « fin 2020 et fin 2021 », a précisé à l’AFP Thierry Nuttin (CGT), secrétaire du CCE. Des fermetures partiellement compensées par la construction de quatre nouvelles bases sur la même commune ou à proximité.

Mais sur les sites de Gournay-Loizé (237 postes selon la CGT) et Saint-Dié-des-Vosges (197 postes), concernés par des « fermetures sèches », le reclassement des salariés dans d’autres bases sera « compliqué », a estimé Thierry Nuttin.

Ces deux sites, « isolés », sont localisés respectivement à « près de 100 kilomètres » et « plus de 200 kilomètres » des nouvelles bases les plus proches, a-t-il souligné.

Le « détail » du PSE, comprenant des « plans de formation » ou de « reclassement » et une « aide à la recherche d’emploi » sera « présenté aux partenaires sociaux dans le cadre de négociations avec les organisations syndicales dès le 11 octobre », a indiqué la direction à l’AFP.

Ce PSE est le « quatrième » du plan de transformation logistique (PTL) engagé par le groupe en 2012, le « cinquième et dernier » devant être annoncé fin 2020, selon Thierry Nuttin.

clv/bfa/eb