La CFDT détrône la CGT: « pas une révolution » pour Mailly (FO)

PARIS, 31 mars 2017 (AFP) – Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, a estimé vendredi que la victoire de la CFDT aux élections dans le privé, devant la CGT, n’était « pas une révolution » et qu’elle ne « changeait pas le comportement » de FO, qui reste numéro trois.

« Ca n’est pas une révolution en tant que telle. Ca ne bouleverse pas le paysage syndical et ça ne change pas le comportement de FO », a déclaré M. Mailly à l’AFP.

La CFDT est devenue vendredi la première organisation syndicale chez les salariés du privé, détrônant la CGT, tandis que FO, CFE-CGC et CFTC conservent leurs troisième, quatrième et cinquième places respectives.

Force ouvrière a obtenu 15,59% des voix, contre 15,94% lors de l’audience précédente en 2013. « C’est une stabilisation, je trouve cela encourageant d’autant qu’on a progressé en voix », a réagi M. Mailly.

« Notre troisième place est consolidée. FO a toujours prôné une liberté de comportement, qui est le réformisme militant », a-t-il expliqué, ajoutant: « un syndicat qui ne signe jamais, c’est pas normal, un syndicat qui signe tout, c’est pas normal non plus ».

Les résultats des élections ne sont « pas liés à la loi travail, puisque c’est un cycle électoral de quatre ans », a-t-il également commenté.

juc/cel/spi