La CGT se mobilise pour les services publics

PARIS, 7 mai 2019 (AFP) – La CGT a lancé mardi, deux jours avant la journée d’actions et de grève à laquelle ont appelé les syndicats de fonctionnaires, une campagne en faveur des services publics qui, pour elle, « doivent relever de la sphère publique et fonctionner démocratiquement ».

Cette campagne « Services publics, partout, pour tous », revendique en priorité « la refondation d’un service public de haute qualité, conformément au droit inaliénable des populations », ont indiqué ses initiateurs.

Selon la CGT, cette « exigence s’appuie sur l’intérêt commun des usagers et des agents, des habitants des métropoles comme de ceux des grandes villes, des banlieues, des campagnes, des territoires ».

Pour atteindre cet objectif, la CGT cite trois piliers: « donner aux agents et aux salariés les moyens de bien faire leur travail », « doter les villages les plus reculés aussi bien qu’à Paris (..) de systèmes fiables et efficaces de santé, d’éducation, de transports, de communication, de socialisation des données numériques à des fins publiques », créer des « institutions d’appropriation collective soustraites de la concurrence (donc du dumping social) associant dans la gestion les salariés, les usagers et les élus ».

Selon la CGT, ces propositions « pour des services publics proches, utiles et innovants, garants du développement économique et industriel, de l’équilibre des territoires », répondent aux besoins actuels, « porteurs de droits et garanties collectives statutaires et de haut niveau pour les salariés et assurant égalité de traitement des usagers plutôt que profit des actionnaires ».

« Nous avons besoin de centaines de milliers de fonctionnaires et du développement des services publics. C’est une priorité pour répondre aux besoins », affirme la CGT, ajoutant qu’il faut « améliorer la qualité des services publics et conjuguer la complémentarité entre public et privé ».

jlp/cel/mm