La France se dote d’une agence nationale de santé publique

PARIS, 13 avril 2016 (AFP) – L’agence nationale de santé publique (ANSP), une agence capable d’intervenir sur l’ensemble du champ de la santé publique et d’être un centre de référence, a été créée mercredi par une ordonnance présentée en Conseil des ministres.

« Cette nouvelle agence reprend l’ensemble des missions, compétences et pouvoirs exercés par trois établissements publics sous tutelle du ministre chargé de la santé : l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) et l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus) », indique un compte-rendu du Conseil des ministres.

Le compte-rendu ajoute que des représentants de la société civile, des professionnels de santé et des usagers du système de santé seront associés à la gouvernance de la nouvelle agence.

« La création de l’ANSP est l’opportunité de créer un centre de référence et d’excellence, fondé sur une expertise et une parole scientifique incontestables, à l’image des Centers for Disease Control and Prevention, du Public Health England ou encore de l’Institut national de santé publique du Québec » souligne le texte.

Le Dr François Bourdillon, directeur général de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et plus récemment également de l’Inpes, avait été chargé par la ministre de la santé d’une mission préparatoire à cette fusion.

ez/fmi/bma