La mutualité sociale agricole fait de la prévention contre les chutes

PARIS, 26 février 2017 (AFP) – La mutualité sociale agricole (MSA) mène des actions de prévention contre les chutes de hauteur, sa priorité lors du SIMA, le salon des fournisseurs de l’agriculture qui se tient à Villepinte jusqu’au 2 mars.

Les chutes représentent 4.000 accidents du travail par an dans le monde agricole, indique dans un communiqué la Sécurité sociale des professionnels de l’agriculture, chefs d’exploitation comme salariés.

Cela représente plus de 13% des accidents du travail chez les exploitants (plus de 2.800 entre 2004 et 2012) pour un coût total de 9,9 millions d’euros.

Chez les salariés agricoles, les chutes de hauteur représentent près de 10% des accidents du travail (3.970 entre 2004 et 2012) pour un coût total de 35 millions d’euros.

Selon la MSA, si le nombre d’accidents du travail avec arrêt et leur coût ont diminué, les chutes de hauteur restent néanmoins la troisième cause de mortalité consécutive à des accidents dans le secteur agricole.

La MSA mène donc des actions de sensibilisation et de formation auprès des employeurs, des salariés et des exploitants amenés à monter ou descendre de véhicules agricoles (un quart des accidents), intervenir sur les toitures des bâtiments (à l’origine de l’essentiel des accidents mortels dus à des chutes) ou sur des plateformes.

Pour réduire le risque, il faut commencer par réfléchir à son organisation, explique la MSA: « y a-t-il un moyen d’intervenir en restant au sol ? Par exemple, avec l’utilisation d’outils sur perche? ».

Autre exemple que donne la MSA: pour la descente de tracteur il est important de « systématiquement utiliser des chaussures de travail adaptées, descendre face au tracteur, sans sauter, véhicule à l’arrêt, frein à main serré ».

Les accidents de tracteur par chute à la montée ou à la descente représentent 40% des accidents de tracteur, que ce soit pour les salariés ou les exploitants.

etr/ef/nth