La région Normandie lance son « Grenelle de l’apprentissage »

LE HAVRE, 14 janvier 2016 (AFP) – Le président du conseil régional de Normandie Hervé Morin (UDI) a lancé mercredi ce qu’il a appelé « le Grenelle normand de l’apprentissage », une grande opération de concertation de tous les acteurs du secteur.

« Mon ambition est que la Normandie soit exemplaire en la matière » a déclaré à la presse M. Morin, à l’issue d’une réunion d’environ 200 acteurs du secteur, dans un CFA (Centre de formation des apprentis) du Havre.

Il a affiché l’objectif d’augmenter de 50% le nombre de bénéficiaires de formation en alternance au cours de son mandat de six ans.

Il a déploré une baisse de 9,5% du nombre d’apprentis en Normandie en 4 ans à 22.275, alors que « 10.000 places sont disponibles » et non pourvues dans les CFA et autres structures similaires.

Et ce, en dépit d’un budget de 126 millions attribué à ce secteur, en cumulant les sommes qui étaient accordées par les anciennes régions de Haute et de Basse Normandie maintenant réunies.

M. Morin a indiqué vouloir ouvrir « 11 chantiers », parmi lesquels une meilleure information sur les métiers afin de convaincre les familles d’engager leurs enfants dans la voie de l’apprentissage.

Une aide financière de 5.000 euros sera apportée aux employeurs d’apprentis, « tout particulièrement aux apprentis en bac professionnel et particulièrement aux plus de 18 ans », et la formation des maîtres d’apprentissage sera développée. Cette aide viendra compléter celle de l’État qui, selon M. Morin, ne concerne que les apprentis mineurs.

La concertation, qu’il souhaite voir se transformer en « ébullition » va démarrer avec « un débat approfondi partout en Normandie » jusqu’en juin. Un premier débat au conseil régional est prévu en juin, suivi de trois jours d’Université d’été de l’apprentissage en juillet. En septembre un débat final aura lieu et les mesures seront prises pour être effectives à la rentrée de 2017.

hel/gvy/pad