Le Cese s’autosaisit pour apporter « une réponse globale » aux revendications des « gilets jaunes »

PARIS, 30 novembre 2018 (AFP) – Le Conseil économique, social et environnemental s’est autosaisi dans son ensemble pour apporter « une réponse globale » aux questions posées par le mouvement des « gilets jaunes », a indiqué à l’AFP son président Patrick Bernasconi après avoir été reçu vendredi à Matignon.

« La totalité du Cese se mobilise pour apporter une réponse globale », a assuré M. Bernasconi, espérant à l’issue de ce « travail en profondeur » offrir au gouvernement « une vision assez complète de ce qui pourrait être proposé » pour répondre aux revendications.

Selon lui, le Premier ministre Édouard Philippe s’est montré « très intéressé ».

La méthode de travail sera inédite et « novatrice » puisque les douze sections et délégations (Aménagement du territoire, Santé, Travail, etc…) de l’institution seront renforcées par des « citoyens tirés au sort » et leurs travaux appuyés par une « plateforme de consultation citoyenne ».

M. Bernasconi a expliqué également avoir proposé au chef du gouvernement de faire appel aux 80 organisations membres du Cese et à la commission nationale du débat public et son « savoir-faire » pour mener sur le terrain la concertation de trois mois promise cette semaine par le président Emmanuel Macron.

lum/cel/mm