Le gouvernement veut aider les travailleurs indépendants à redémarrer leur activité

PARIS, 12 juin 2020 (AFP) – Les travailleurs indépendants pourraient être les principales victimes des faillites entraînées par la crise sanitaire, a estimé vendredi la secrétaire d’Etat à l’Economie Agnès Pannier-Runacher, soulignant que le gouvernement souhaitait les soutenir à l’aide d’un plan spécifique.

« Le président de la République veut un plan sur les indépendants », a déclaré sur BFMTV/RMC Mme Pannier-Runacher.

Les salariés de PSA, de Renault « on les entend » mais « quand un indépendant dépose le bilan on ne l’entend pas alors que ça peut être le premier plan social français, ça peut être des millions de personnes qui déposent le bilan parce qu’il ne sont pas capables de redémarrer », a-t-elle ajouté.

Selon les fédérations professionnelles, « 30% des commerçants et artisans se demandent s’ils sont capables de passer l’année », a souligné la secrétaire d’Etat.

« Nous devons les accompagner avec des mesures fortes », aider notamment les commerçants à « être capables de résister à Amazon » grâce à une « transformation numérique », a-t-elle détaillé.

Dans son plan d’urgence pour aider les entreprises face à la crise sanitaire, le gouvernement a notamment mis en place un fonds de solidarité en faveur des très petites entreprises et des indépendants. Il va être abondé de plus de 8 milliards d’euros.

vac/cd/tes