Le marché des pneus d’avion décolle: Michelin recrute 80 salariés

BOURGES, 7 février 2017 (AFP) – Le manufacturier Michelin a entamé mardi le processus d’embauche de 80 salariés pour son usine de Saint-Doulchard, près de Bourges (Cher), dédiée à la fabrication de pneus d’avions, une activité en croissance de 40% depuis 2013, a-t-on appris auprès de l’entreprise.

« Le marché du pneu d’avion suit celui du transport aérien. Et nous sommes présents aussi bien sur le neuf que sur la rechange. Or, les avions effectuent des rotations rapprochées. Pour un A320 Neo, un pneu doit être changé toutes les 300 rotations, soit un changement tous les mois », a expliqué Miguel Gimenez de Cordoba, directeur de l’usine, qui prévoit de livrer 125.000 unités en 2017, soit 25% de plus qu’en 2016.

Au total, 120 candidats ont été retenus et visitent le site depuis mardi. Découverte des postes de travail, entretiens, mises en situation: « notre objectif est de faire découvrir l’usine à des profils qui ne connaissent pas forcément l’industrie. Nous nous engageons à leur fournir un emploi pérenne, car notre carnet de commandes est calqué sur celui de l’aéronautique », a précisé M. Gimenez de Cordoba.

Le géant mondial des pneus retiendra 80 salariés. De 590 fin d’année 2016, l’effectif devrait s’établir à 640 fin 2017.

A l’issue d’une période de négociations l’an passé, la direction et les syndicats ont signé un accord à l’automne qui permettra à l’usine de tourner 7 jours sur 7 dès le mois d’avril.

Outre les recrutements en cours, Michelin modernise cette usine avec une enveloppe comprise entre 3 et 5 millions d’euros par an. L’usine est la seule du groupe à couvrir l’ensemble de la gamme, du pneu de jet d’affaires de 6 kg à celui des quadriréacteurs comme l’A380 de 140 kg.

sfr/dro/hdu/LyS