Le Medef participera aux négociations sur l’assurance chômage

PARIS, 1 octobre 2018 (AFP) – Le Medef a annoncé lundi qu’il participerait aux négociations sur la réforme de l’assurance chômage, tout en précisant qu’il s’opposerait à une augmentation des cotisations patronales et à tout projet de bonus malus sur les contrats courts.

Le conseil exécutif du Medef, réuni lundi, « a donné mandat au président pour ouvrir des négociations avec les partenaires sociaux sur une réforme de l’assurance chômage », a indiqué dans un communiqué la principale organisation patronale.

L’objectif de ce mandat, voté à l’unanimité par les membres du conseil, est « d’améliorer le retour à l’emploi et de mettre en oeuvre des économies structurelles conformes au document de cadrage du gouvernement », ajoute le communiqué.

Selon le mouvement patronal, cette négociation ne devra toutefois « en aucun cas conduire à une augmentation des cotisations, quel que soit son montant, ou à un système de bonus-malus par modulation des cotisations ».

La nouvelle réforme de l’assurance chômage, que le gouvernement souhaite lancer rapidement, vise à « lutter contre la précarité » et à « inciter au retour à l’emploi », en retouchant notamment aux règles d’indemnisation en cas d’enchaînement de contrats courts et de période de chômage (« permittence ») et de cumul emploi/chômage (dispositif dit « activité réduite »).

Le gouvernement souhaite que les mesures prises au terme de la future négociation permettent de réaliser entre 3 et 3,9 milliards d’euros d’économies en trois ans, ce que les partenaires sociaux ont dénoncé comme une « logique uniquement budgétaire ».

Malgré leurs réticences, plusieurs ont d’ores et déjà indiqué qu’ils participeraient aux négociations: la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et FO. La CGT a annoncé de son côté qu’elle se déciderait mardi.

Côté patronat, la CPME s’est dite « naturellement portée vers la négociation » mais a prévu une réunion dans les prochains jours pour arrêter sa position. L’U2P, qui représente surtout des artisans et des professions libérales, réunira quant à elle ses instances jeudi.

vab/tq/eb