Le Plan national canicule 2017 reconduit en 2018

PARIS, 11 juin 2018 – Une instruction interministérielle du 22 mai 2018 fixe les modalités de mise en œuvre du Plan national canicule (PNC) pour cette année : le PNC 2017 est ainsi reconduit à l’identique, à l’exception de la période de veille saisonnière (niveau d’alerte 1), qui est étendue du 1er juin au 15 septembre (contre 31 août auparavant).

Cette extension se fait parce que « ces trois dernières années se distinguent notamment par des épisodes précoces ou tardifs avec des vagues de chaleur de début juin à mi-septembre ».

Le PNC indique les quatre niveaux d’alerte mis en place (« veille saisonnière », « avertissement chaleur », « alerte canicule », « mobilisation maximale ») ainsi que leurs conséquences. Il évoque également les obligations incombant aux employeurs. Ceux-ci doivent prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs en tenant compte, notamment, des conditions climatiques. Le risque « fortes chaleurs » doit être intégré dans le cadre de l’élaboration du document unique d’évaluation des risques (DUER) et du plan d’action.