Le salaire net moyen a légèrement remonté en 2014 en France (Insee)

PARIS, 21 septembre 2016 (AFP) – Le salaire net moyen en France a augmenté en 2014 de 0,5% en tenant compte de l’inflation, après deux années de baisse, selon une étude de l’Insee publiée mercredi.

En 2014, les salariés du privé et des entreprises publiques ont perçu chaque mois en moyenne, pour un temps plein, 2.225 euros nets après prélèvement des cotisations sociales (2.957 euros bruts).

La moitié des salariés ont gagné moins de 1.783 euros nets par mois.

En euros constants, c’est-à-dire compte tenu de l’inflation, l’indicateur a augmenté en un an de 0,5%, après deux années de baisse (-0,3% en 2013 et -0,4% en 2012).

En euros courants, la hausse des salaires nets a été de 1% en 2014.

Cet indicateur reflète les grandes évolutions de la structure de la main d’oeuvre (qualifications, volumes d’emploi par catégorie professionnelle ou par âge, etc…). En neutralisant ces évolutions et en excluant les bénéficiaires d’emplois aidés (subventionnés), la hausse du salaire net est réduite à 0,3%, calcule l’Insee.

Les salaires des employés, qui représentent 30% des salariés, ont globalement augmenté de 0,7% en euros constants, davantage que ceux des autres catégories (+0,4% pour les cadres et les ouvriers, +0,3% pour les professions intermédiaires).

Les salaires des femmes ayant davantage progressé en 2014 que ceux des hommes (+0,9% contre 0,4%), l’écart de salaire moyen a baissé pour la sixième année consécutive (-0,5 point).

En 2014, une salariée à temps plein gagnait toujours en moyenne 18,5% de moins qu’un salarié. A caractéristiques strictement identiques (secteur, âge, catégorie professionnelle…), les salaires des femmes sont inférieurs de 9,6% à ceux des hommes.

shu/cel/ct