Le Secours catholique en campagne contre les préjugés sur les pauvres

PARIS, 8 mars 2017 (AFP) – Le Secours catholique-Caritas France lance jeudi une campagne contre les préjugés envers les pauvres, en utilisant les réseaux sociaux et en envoyant deux bus sillonner la France pendant deux mois.

« Il s’agit d’une tournée itinérante dans une trentaine de villes, avec des animations, des temps de rencontre, de débats, sur les préjugés », a expliqué à l’AFP le secrétaire général de l’association Bernard Thibaud. L’association fera découvrir une application en réalité augmentée, intitulée « la chasse aux préjugés », créée sur le même principe que le jeu Pokemon Go.

Sur les réseaux sociaux, la campagne « Liberté, égalité, sans préjugés » sera relayée sous le hashtag #RevolutionFraternelle.

Un sondage réalisé par Viavoice pour le Secours catholique du 6 au 9 février auprès d’un échantillon représentatif de 1.017 personnes indique que 61% des Français trouvent que les gens ont trop de préjugés sur les plus démunis, et 54% qu’ils en ont trop sur les migrants.

Mais l’étude « révèle aussi certaines contradictions et des préjugés vivaces », note Bernard Thibaud.

Ainsi, un Français sur deux estime qu’il faudrait améliorer la lutte contre la fraude aux aides sociales. « Si la fraude sociale est possible, elle est évaluée à 150 millions d’euros, qu’il faut comparer avec la fraude fiscale, entre 60 et 70 milliards d’euros », relativise M. Thibaud.

Toutefois, « il y a aussi des enseignements positifs » à tirer de ce sondage, dit-il: « Les Français ont une bonne perception des causes de la pauvreté, ils n’en font pas peser la responsabilité sur les personnes elles-mêmes comme certains discours politiques le laissent penser, mais sur des causes structurelles, comme le chômage, le coût de la vie ou la précarisation des emplois. »

Pour 72% des sondés, la pauvreté n’est pas assez prise en compte dans le débat politique. Plus de huit Français sur dix estiment que la lutte contre la pauvreté devrait être décrétée grande cause nationale.

pau/sva/DS