Le SML (médecins libéraux) rallie la convention médicale pour « peser » sur les négociations

PARIS, 6 janvier 2018 (AFP) – Le syndicat des médecins libéraux (SML) a annoncé samedi qu’il rejoignait la convention tarifaire conclue en 2016 entre l’Assurance maladie et trois syndicats de médecins, afin notamment de « peser sur les prochaines négociations » relatives à la compensation de la hausse de la CSG et la télémédecine.

Cette convention médicale, qui fixe les honoraires des 115.000 médecins et régit leurs relations avec l’Assurance maladie pour cinq ans, avait été approuvée le 25 août 2016 par MG France (généralistes), Le Bloc (chirurgiens) et la FMF (généralistes et spécialistes).

Le SML ne l’avait pas signée, ni la CSMF, premier syndicat de la profession.

Dans un communiqué, le SML indique qu’il a « réévalué sa position » à l’occasion d’une assemblée générale samedi. Une évolution qu’il explique par des « gestes significatifs » du gouvernement.

« Un nombre important des revendications et propositions » du SML « ont été reprises dans les orientations de la nouvelle politique de santé, en particulier dans le plan de lutte contre les déserts médicaux, la stratégie nationale de santé et la loi de finances de la sécurité sociale pour 2018 », souligne le syndicat.

« Sans minorer les différends qui subsistent », le SML estime que « la voie est ouverte pour renouer une dynamique de travail positive ».

En ralliant la convention, qui a notamment porté à 25 euros le prix d’une consultation chez un généraliste, le syndicat disposera « des leviers » pour la « faire évoluer » et pour « peser sur les prochaines négociations relatives au dispositif de compensation de la hausse de la CSG et à la télémédecine ».

En 2016, le président de l’époque du SML, Eric Henry, avait estimé que la nouvelle convention n’accordait « aucune reconnaissance » au « travail effectué par les médecins libéraux dont la consultation est la moins chère au monde ». Le nouveau président du SML, Philippe Vermesch, doit présenter mercredi la feuille de route du syndicat pour 2018.

sp/nm