Le syndicalisme obligatoire, « une piste » pour répondre aux « gilets jaunes » (Taché, LREM)

PARIS, 28 février 2019 (AFP) – Aurélien Taché, député LREM, a estimé jeudi que le syndicalisme obligatoire pourrait être une « piste » pour répondre au mouvement des « gilets jaunes » car sinon « les gens ne rentreront pas chez eux ».

« Les syndicats peuvent être une solution importante » au mouvement des « gilets jaunes » et la syndicalisation obligatoire « pourrait être une piste », selon Aurélien Taché, député membre de la commission des Affaires sociales à l’Assemblée nationale, interrogé sur France 2.

« Les gens ne rentreront pas chez eux pour se retrouver seuls face à leurs problèmes, nous devons trouver de nouveaux cadres d’action collective pour les citoyens à l’issue du grand débat », a-t-il ajouté.

Les syndicats doivent avoir selon lui « de nouvelles missions » pour « aider dans le quotidien des gens » comme sur les questions du « transport » ou du « logement ».

Le député a par ailleurs admis que certaines reformes de protection sociale comme celles sur l’assurance-chômage et les retraites ont pu « bousculer les syndicats » depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron.

al/ggy/pta