L’entreprise de santé pluridisciplinaire, nouvel outil pour faciliter l’installation de médecins

LYON, 4 octobre 2018 (AFP) – Un groupe d’entrepreneurs lyonnais a présenté jeudi son projet d’entreprise de santé pluridisciplinaire (ESP) Medicina, conçue pour faciliter l’installation de jeunes médecins libéraux.

« Il faut absolument restaurer chez les jeunes médecins l’envie de s’installer, car la situation est catastrophique », a expliqué le Dr Luc Fontaine devant la presse.

Cette structure, qui nécessitera un investissement de 22 millions d’euros, ouvrira en septembre 2019 à Grange Blanche, un quartier de Lyon concentrant nombre d’établissements de soins, ont annoncé ses promoteurs.

Afin de mutualiser les coûts et permettre des services communs, Medecina accueillera de 80 à 100 professionnels de santé, tous libéraux: médecins généralistes, spécialistes et personnels paramédicaux. L’importance de ces effectifs permettra de proposer un parcours de soins, « alliant préventif, curatif et bien-être » (le rez-de-chaussée de l’immeuble sera occupé par un centre de balnéothérapie géré indépendamment).

Medicina doit permettre de décharger les médecins des tâches administratives pour leur permettre de consacrer plus de temps aux patients et de mettre en place une dynamique interprofessionnelle pour mieux prendre en charge les maladies chroniques.

« Le projet est construit avec l’hôpital, car si l’offre libérale s’effondre, le modèle hospitalier s’effondrera aussi », a relevé le Dr Fontaine.

Grâce à son service de radiologie, la structure comportera un espace consacré aux urgences pour désengorger les hôpitaux pendant les heures critiques du début de soirée.

La construction du bâtiment, spécialement conçu pour répondre aux attentes des médecins, est financé par le fonds auvergnat PIM Participations.

Le modèle de Medicina a vocation à être répliqué dans d’autres métropoles françaises, ont indiqué ses promoteurs, qui à l’exception du Dr Fontaine ne sont pas des médecins, mais plutôt des ingénieurs.

fga/nd/LyS