Les défaillances d’entreprises en forte baisse au 3e trimestre (étude)

PARIS, 14 novembre 2016 (AFP) – Le nombre de défaillances d’entreprises a baissé de 12% sur un an au troisième trimestre, l’amélioration de la conjoncture profitant notamment au secteur du bâtiment, selon une étude du cabinet Altares à paraître mardi.

Quelque 11.422 entreprises ont été placées en procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire entre les mois de juillet et septembre, contre 12.974 un an plus tôt.

« Depuis avril 2009, le nombre de défaillances d’entreprises en données glissées sur 12 mois restait bloqué au seuil des 60.000 », avec « un record à 64.500 » en février 2014, rapelle Thierry Millon, directeur des études chez Altares, cité dans l’étude.

« 2016 marque enfin un changement de cap! La baisse de la sinistralité des entreprises s’accélère et se propage à l’ensemble de l’économie », ajoute-t-il.

Selon Altares, cette moindre fragilité des entreprises, notamment des PME, favorise le maintien de l’emploi. « Moins de 40.000 emplois sont ainsi menacés par les défaillances d’entreprises prononcées ce troisième trimestre, un nombre en recul de 16% par rapport à l’été 2015 et historiquement bas », souligne l’étude.

Toutes les tailles d’entreprises sont concernées par cette embellie. Les défaillances ont ainsi baissé de 8% dans les entreprises de moins de 3 salariés, de 22% dans celles de 3 à 100 salariés, et de 17% au-delà.

Par secteur, la baisse a été particulièrement marquée dans le bâtiment, qui concentre traditionnellement le quart des défaillances d’entreprises: le nombre de jugements d’ouvertures a ainsi reculé de 15% dans la construction et de 17% dans le seul bâtiment.

Dans le commerce, les activités sont également repassées dans le vert (-9%), tandis que l’industrie est restée bien orientée (-11%). Les défaillances ont en revanche augmenté dans l’agriculture, en hausse de 8% sur trois mois.

Selon Altares, c’est « l’élevage qui concentre les risques les plus élevés », avec une hausse de 14% des défaillances d’exploitations agricoles durant l’été 2016, notamment celles faisant de l’élevage de vaches laitières.

vab/fpo/nth