Les départements demandent à Macron la reprise du financement du RSA par l’Etat

PARIS, 6 juillet 2017 (AFP) – L’Assemblée des départements de France (ADF) a demandé la reprise par l’Etat du financement des allocations de solidarité, dont le RSA, lors d’une rencontre avec Emmanuel Macron jeudi à l’Elysée, a indiqué l’ADF dans un communiqué.

L’association, qui réunit les présidents des conseils départementaux, a souligné lors de cet entretien « combien la capacité d’innovation des départements implique qu’ils soient soulagés de leurs plus lourdes charges financières ».

« Celles-ci doivent incomber à l’Etat: financement des Allocations individuelles de solidarité et de la situation urgente des mineurs non accompagnés », poursuit-elle.

Emmanuel Macron « a affirmé sa volonté de trouver des solutions adaptées aux difficultés des départements », indique l’ADF dont la délégation était conduite par son président Dominique Bussereau (LR). « Dans cette ambiance positive, ce dialogue se poursuivra dans les mois qui viennent », précise-t-elle.

La question de la recentralisation par l’Etat du financement du Revenu de solidarité active (RSA), qui pèse lourdement sur les finances des départements, devrait être évoquée lors de la Conférence des territoires le 17 juillet au Sénat.

Emmanuel Macron a souhaité durant la campagne que le versement du RSA soit recentralisé, sans toucher aux compétences des départements en matière d’insertion.

dch/frd/mm/eb