Les députés valident le nouveau calendrier de revalorisation des prestations sociales

PARIS, 23 oct 2015 (AFP) – Les députés ont validé jeudi le nouveau calendrier harmonisant les revalorisations de prestations sociales (hors retraites) au 1er avril et l’indexant sur l’inflation des 12 derniers mois, à l’occasion du débat sur le projet de budget de la Sécurité sociale.

Actuellement étalées tout au long de l’année, ces revalorisations seront désormais effectuées au 1er avril. Si elle n’est pas présentée comme une mesure d’économie à proprement parler, l’harmonisation des revalorisations permettra à l’Etat de gagner quelque 500 millions d’euros en 2016, en reculant de trois mois la revalorisation du RSA et d’autres prestations sociales, plus coûteuses que l’allocation adulte handicapée, avancée pour sa part de septembre à avril.

La revalorisation des retraites reste elle cantonnée au 1er octobre. Pour les aides au logement, d’ores et déjà revalorisées au 1er octobre selon un indice constaté, il n’y aura pas de changement. En outre, le texte indexe l’augmentation des prestations sur l’inflation constatée les douze derniers mois, et non plus sur l’inflation prévisionnelle couplée à d’éventuelles corrections, qui servent à récupérer le trop perçu mais sont mal comprises par les bénéficiaires. Alors que les députés Les Républicains ont critiqué « une perte de pouvoir d’achat », la députée Front de gauche Jacqueline Fraysse a soutenu « ces nouvelles modalités qui sécurisent les bénéficiaires ».

far/ic/glr/mml

© AFP–Liaisons–Sociales