Les femmes appelées à faire grève et à se rassembler le 8 mars

PARIS, 21 février 2017 (AFP) – Plusieurs organisations syndicales, féministes et altermondialistes, dont la CGT, Attac et Les Effronté-e-s, ont appelé mardi à des grèves et rassemblements le 8 mars pour les droits des femmes, selon un communiqué de Solidaires.

« Pour refuser le travail gratuit et exiger l’égalité professionnelle », ces organisations appellent, entre autres, à des arrêts de travail et rassemblements dans toute la France et tous les lieux de travail à partir de 15H40, lors de la journée internationale des droits des femmes.

Cet horaire correspond, pour une journée théorique de 8 heures (de 9H00 à 17H00, avec une heure de pause), à l’heure à partir de laquelle les femmes ne sont plus payées quotidiennement, au vu des différences de salaires entre femmes et hommes, explique Solidaires, qui invite également les hommes à « témoigner de leur soutien ».

Parmi les associations figurent la CGT, la FSU, Solidaires, l’Unef, l’UNL, Attac France, les Femen, Les Effronté-e-s, Osez le féminisme, le Collectif Georgette Sand ou le Planning familial.

bow/db/er