Les pensions de vieillesse du régime général revalorisées de 0,8 % au 1er octobre 2017

PARIS, 29 septembre 2017 – Après deux ans de gel, les pensions de retraite du régime général sont revalorisées de 0,8 % au 1er octobre 2017, selon la Cnav qui détaille dans une circulaire du 26 septembre 2017 l’impact de cette hausse sur différents montants de prestations (mimimum contributif, de réversion, etc.).

Comme annoncé, les pensions de retraite en cours de versement se voient ainsi appliquer un coefficient de revalorisation de 1,008 au 1er octobre 2017. La Cnav a, pour sa part, publié le 26 septembre, le montant des prestations revalorisées au 1er octobre 2017.

Avantages vieillesse

Les montants des divers avantages vieillesse sont ainsi fixés comme suit.

• Minima de retraite personnelle : minimum contributif : 7 615,94 € par an ; minimum contributif majoré : 8 322,13 € par an.

• Minima de pension de réversion (pour 60 trimestres) : 3 433,72 € par an.

• Maxima. Les maximums des pensions de vieillesse et de réversion sont calculés par référence au plafond de la sécurité sociale revalorisé au 1er janvier 2017. Ils sont donc inchangés au 1er octobre 2017.

• Majoration forfaitaire de la retraite de réversion par enfant à charge : 97,07 € par mois.

• Versement forfaitaire unique : somme limite en dessous de laquelle une pension de vieillesse ne peut être versée fixée à 157,48 € par an.

• Allocation veuvage : 607,54 € par mois.

Plafonds de ressources

Sont également précisés les plafonds de ressources pour bénéficier de :

– la majoration de pension de réversion : 2 580,20 € par trimestre. Depuis le 1er janvier 2010, les personnes âgées d’au moins 65 ans qui disposent de droits à la retraite inférieurs à ce plafond bénéficient d’une majoration du montant de leur pension de réversion égale à 11,1 % ;

– l’allocation de veuvage : 2 278,275 € par trimestre.