Les salaires minimaux de la grande distribution relevés au 1er septembre 2018

 PARIS, 22 août 2018 – Les salaires minimaux applicables dans la grande distribution (600 000 salariés en équivalent temps plein) sont revalorisés à compter du 1er septembre 2018 par un avenant n° 67 conclu le 31 mai 2018 et en cours d’extension.

Le texte a été signé par la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) et les fédérations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC et FO, le 31 mai 2018. Déposé le 23 juillet, il fait l’objet d’une demande d’extension.

Une augmentation de 1,3 %

Les signataires ont trouvé un accord sur une revalorisation d’environ 1,3 % par rapport aux montants fixés par l’ avenant n° 62 du 7 juin 2017 étendu le 8 décembre 2017. Ce dernier incluait une mesure salariale nouvelle pour les salariés travaillant en forfait-jours depuis plus de 36 mois, dont il prévoyait une première application en deux temps, au 1er août 2017 puis au 1er août 2018. La nouvelle grille au 1er septembre Au 1er septembre 2018, l’avenant du 31 mai fixe une nouvelle grille des salaires horaires, des salaires mensuels et des SMMG (salaires minima mensuels bruts garantis).

La grille horaire démarre au-dessus du montant du Smic (9,88 € au 1er janvier 2018), puisqu’au niveau 1, durant les six premiers mois, le taux horaire est de 9,89 €, puis, après six mois, de 9,90 €. Les taux horaires du niveau 2 sont fixés à 9,90 € les six premiers mois, à 9,98 € au-delà. Au niveau 8, ce taux horaire atteint 20,93 €.

Durant les six premiers mois, les salaires mensuels débutent à 1 500,02 € et à 1 501,53 € aux niveaux 1 et 2. Ils sont respectivement portés à 1 501,53 € et à 1 513,67 € après six mois. En haut de grille, au niveau 8, le salaire mensuel est porté à 3 174,45 €.

En ce qui concernent les forfaits définis en jours, les montants des salaires minimaux annuels garantis pour 216 jours de travail par an (incluant la journée de solidarité), distinguent désormais la rémunération applicable aux 36 premiers mois d’application du forfait de celle qui est due ensuite. Au 1er septembre 2018, ces forfaits sont portés à 33 475 € au niveau 7, 45 000 € au niveau 8 durant les 36 premiers mois, à 34 700 € au niveau 7 et à 46 700 € au niveau 8 après 36 mois.

Grille des salaires minima mensuels bruts garantis (SMMG). Les montants mensuels avec temps de pause (5 % de 151,67 heures, soit 7 heures 58) sont les seuls montants à comparer au salaire réel brut, précise, comme à l’accoutumée, l’avenant. Ceux-ci débutent désormais à 1 574,98 € et à 1 576,58 € durant les six premiers mois aux niveaux 1 et 2, puis chacun de ces deux montants est porté, respectivement, à 1 576,58 € et à 1 589,32 € après six mois. Les SMMG incluent la rémunération des pauses.