Loi Travail: le collectif Alerte (associations) se réjouit d’avoir été entendu

PARIS, 14 mars 2016 (AFP) – Le collectif d’associations Alerte s’est réjoui lundi d’avoir été entendu par le gouvernement sur trois points « essentiels » du projet de réforme du code du travail, en réaction aux modifications annoncées par Manuel Valls.

« Nous nous réjouissons des trois annonces essentielles qui nous concernent directement et qui ont été faites par le Premier ministre », a déclaré à l’AFP François Soulage, président du collectif qui regroupe 39 associations ou collectifs de solidarité, comme ATD Quart Monde, la Croix-Rouge, Emmaüs ou l’Uniopss.

Il a cité « l’élargissement de la garantie jeunes, qui devient un droit pour toute personne qui la demande », la « reconnaissance de l’engagement bénévole dans le compte personnel d’activité » et « les 400 heures de formation pour les travailleurs non qualifiés et chômeurs de longue durée ».

Le nouveau projet prévoit de relever le plafond du compte personnel de formation (CPF) de 150 à 400 heures pour les salariés peu qualifiés, ce qui leur permettra « d’accéder à un niveau supplémentaire de qualification tous les 10 ans », a annoncé Manuel Valls.

« Nous demandions à cor et à cri ces trois points et ils ont été retenus », s’est félicité M. Soulage.

paj/jg/fm