Loi travail: « nettement insuffisant » pour Mailly (FO)

PARIS, 14 mars 2016 (AFP) – Le secrétaire général de Force ouvrière (FO) Jean-Claude Mailly a estimé lundi que le gouvernement n’avait apporté que des « corrections à la marge » au projet de réforme du code du travail, appelant à « continuer la mobilisation » contre le texte les 17 et le 31 mars.

Sur la « philosophie générale » du projet de loi, « le mécontentement et le désaccord demeurent », a affirmé le patron de FO devant la presse dans la cour de Matignon.

Le gouvernement a apporté « des corrections qui sont des corrections à la marge ou alors attendues, comme sur le barème », a-t-il déclaré en relevant que le barème indicatif proposé à la place du plafonnement des indemnités prud’homales « devient (…) le décret de la loi Macron », non publié encore.

Sur les « heures supplémentaires, la médecine du travail, le travail de nuit », ou l’appréciation des motifs de licenciement économique sur un périmètre national, il n’y a « pas de changement », a jouté M. Mailly.

« C’est quelques corrections parce qu’ils avaient sous-estimé les réactions à leur avant-projet de loi mais c’est nettement insuffisant », a-t-il dit après avoir plus tôt une nouvelle fois réclamé le retrait du projet, via Twitter.

Dès lors « on continue la mobilisation », a poursuivi le patron de FO en rappelant les deux rendez-vous déjà fixés, le 17 par l’Unef et le 31 par plusieurs syndicats, dont FO et la CGT.

shu/jg/bir