Loi Travail: sept Français sur dix pour le retrait du texte (sondage)

PARIS, 25 mai 2016 (AFP) – Près de sept Français sur dix (69%) sont favorables au retrait du projet de loi Travail « pour éviter un blocage du pays » et une forte majorité tient François Hollande et Manuel Valls pour responsables des tensions sociales actuelles, selon un sondage Elabe publié mercredi.

A la question « le gouvernement doit-il retirer le projet de loi Travail? », 47% des personnes interrogées répondent « oui, tout à fait » et 22% « oui, plutôt ». A l’opposé, 17% jugent qu’il ne doit « pas vraiment » et 14% « pas du tout » le retirer, selon cette enquête pour BFMTV.

Deux tiers des sympathisants de gauche, 65%, et 46% des proches du seul Parti socialiste, pensent qu’il faut retirer le texte. C’est également le cas de 54% des sympathisants de droite et de 77% de ceux du Front national.

Six Français sur dix (59%) désignent François Hollande et Manuel Valls, « qui refusent d’apporter de nouvelles modifications au projet de loi », comme les principaux responsables des tensions. A l’inverse, pour 40% des personnes interrogées, ce sont « les organisations syndicales comme la CGT, qui refusent tout compromis » et demandent le retrait du texte.

Enfin, une courte majorité de Français (52%) n’approuve pas les actions (blocages, appels à la grève…) pour s’opposer à la loi (29% pas vraiment et 23% pas du tout). A l’inverse, 26% les approuvent « tout à fait » et 22% « plutôt ».

Enquête réalisée en ligne les 24 et 25 mai auprès d’un échantillon de 1.000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

dch/glr/cj