L’organisation patronale des professions libérales veut mobiliser l’épargne des particuliers

PARIS, 17 juin 2020 (AFP) – L’Union nationale des professions libérales (UNAPL) a proposé au gouvernement de « drainer » vers les entreprises de proximité (commerce, artisanat, professions libérales) « l’épargne accumulée par les particuliers » pendant le confinement et « plus largement, l’épargne improductive qu’ils détiennent actuellement », déclare-t-elle mercredi.

Plaidant que les petites entreprises de ces secteurs ont été « encore davantage impactées par la crise sanitaire que les autres entreprises », l’UNAPL propose de « faire en sorte que les aides financières accordées à des TPE (exploitées en nom propre ou en société) sous la forme de prêts à échéance de cinq ans puissent bénéficier des mesures d’incitation fiscale actuellement prévues pour les seules prises de participation dans des sociétés ».

Ces entreprises vont encore faire face « à d’importants besoins de financement durant la période qui s’ouvre devant nous », affirme encore l’UNAPL, pour qui « tout doit être mis à contribution pour satisfaire ces besoins ».

L’UNAPL, organisation patronale qui fédère 67 organisations syndicales des professions de la Santé, du Droit, du Cadre de vie et technique, indique avoir fait la démarche « avec le soutien de l’U2P », l’Union des entreprises de proximité.

cda/lby/mm