Louis (CFTC): « la confiance se porte vers les syndicats qui négocient »

PARIS, 31 mars 2017 (AFP) – Les résultats des élections professionnelles, qui ont vu la CFDT devenir le premier syndicat du privé, détrônant la CGT, montrent que « la confiance se porte vers les syndicats qui négocient », a estimé Philippe Louis, président d’une CFTC qui a conforté sa représentativité.

Le syndicat chrétien reste le cinquième syndicat au niveau national interprofessionnel, confortant sa représentativité avec 9,49% des suffrages (+0,19 point par rapport à 2013).

« C’est une satisfaction », a déclaré M. Louis à l’AFP. « Cela nous renforce dans notre conviction que, par la discussion, on fera plus avancer les choses en faveur des salariés qu’en ayant une attitude de maintien d’avantages acquis qui ne sont plus toujours des avantages concrets », a-t-il poursuivi.

« La CGT descend, FO est aussi un peu en recul. Cela veut dire, tout simplement, que la confiance se porte vers les syndicats qui négocient », a ajouté le leader syndical.

Philippe Louis attribue les résultats en hausse de la CFDT, de la CFE-CGC et de la CFTC à leur implication dans « toutes les négociations au niveau interprofessionnel » qui se sont tenues depuis 2013 et qui ont apporté « pas mal de choses concrètes pour les salariés ».

« Ils ont trouvé des organisations syndicales qui étaient prêtes à discuter, à avancer, à faire des compromis », a-t-il conclu.

jah/cel/aro