Lutte contre la pauvreté: une trentaine d’associations demandent à l’UE d’augmenter les moyens

PARIS, 17 juin 2020 (AFP) – Une trentaine d’associations européennes demandent mercredi à l’Union européenne d’augmenter « les moyens dédiés à la lutte contre la pauvreté et à l’aide alimentaire » dans le prochain budget, face à « une vague de pauvreté sans précédent aggravée par l’épidémie de Covid-19 ».

Le texte, signé en France par les Restos du Coeur, la Croix-Rouge, le Secours populaire et la Fédération française des banques alimentaires, appelle l’UE à renforcer le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) et augmenter les moyens dédiés à la lutte contre la pauvreté et à l’aide alimentaire, dans le budget européen 2021-2027.

L’examen du prochain budget ainsi que le plan de relance de 750 milliards d’euros, présenté par la Commission européenne le 27 mai, sont à l’ordre du jour du Conseil européen de vendredi, qui se réunit par visioconférence.

« Les besoins, déjà considérables aujourd’hui, seront croissants dans les semaines et mois à venir car la crise économique et sociale s’annonce longue et pourrait conduire à des situations explosives » préviennent les associations.

« Des millions d’Européens pourraient ainsi basculer, sans doute durablement, dans la précarité et la pauvreté. Ils ne doivent pas être laissés sur le bord de la route » ajoutent-elles.

Selon les quatre associations françaises signataires de l’appel, « 87 millions d’Européens vivent déjà sous le seuil de pauvreté ».

nk/dar/shu