Macron veut « renforcer le testing » à l’embauche

PARIS, 5 février 2016 (AFP) – Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, veut « renforcer les pratiques de testing » afin de pénaliser les discriminations à l’embauche, indique-t-il dans un entretien au Parisien paru vendredi.

« On va renforcer les pratiques de testing », annonce M. Macron au journal, qui précise que cette mesure doit être mise en oeuvre au premier trimestre, donc avant la fin mars.

Le ministre de l’Economie souhaite également pénaliser les employeurs pris en faute. « Il faut être beaucoup plus dur, ce ne l’est pas assez dans la pratique », affirme-t-il, ajoutant que « testing et pénalisation, c’est la bonne méthode ».

L’hôte de Bercy, qui organise vendredi après-midi une rencontre entre un millier de jeunes et des entreprises, prépare en outre d’autres mesures « pour aider (les) jeunes à créer plus facilement leur business » et se rendra à Trappes (Yvelines) en mars, selon Le Parisien.

« Il y a en France des barrières mentales et réglementaires, c’est ça que je veux lever », déclare M. Macron, qui qualifie la République d' »aristocratie prétendument égalitaire, qui garde ses castes et ses séparations ».

gbh/fpo/jag