Marks and Spencer: le CE va agir en justice pour défendre les emplois

PARIS, 22 décembre 2016 (AFP) – Le comité d’entreprise de Marks and Spencer a décidé jeudi lors d’un vote d’intenter des actions en justice au Royaume-Uni pour contraindre l’entreprise à communiquer des informations sur la fermeture des sept magasins de l’enseigne en France, a fait savoir son avocat.

« Il y a toute une série d’informations cruciales pour comprendre la finalité de cette décision aussi radicale qu’inattendue. Aujourd’hui, les documents et les éléments ne sont pas à la disposition du comité d’entreprise », a justifié auprès de l’AFP Me Fiodor Rilov, avocat du CE.

Marks and Spencer avait annoncé mi-novembre la fermeture de plus d’une centaine de magasins dans le monde, dont sept en France, qui emploient à eux seuls plus de 500 personnes. Cette décision intervient cinq ans à peine après le retour de l’enseigne de prêt-à-porter dans l’Hexagone.

Les élus du CE accusent l’entreprise d’avoir « pour seul objectif d’augmenter les profits dans un groupe qui en fait déjà beaucoup ».

Une première audience devrait avoir lieu d’ici mi-janvier en Grande-Bretagne, a indiqué Me Rilov.

ktr/cel/pad