Marks and Spencer: manifestation de salariés français mercredi à Londres

PARIS, 13 février 2017 (AFP) – Des salariés des magasins français de Marks and Spencer, dont la fermeture est prévue à l’automne, vont manifester mercredi à Londres devant le siège du groupe britannique pour demander notamment davantage de moyens pour le plan social.

Les salariés réclament un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) « à la hauteur des moyens du groupe », ainsi que la communication des documents permettant de connaître « les vrais résultats de leurs magasins en France », a indiqué lundi le comité d’entreprise dans un communiqué.

Ils manifesteront mercredi à 11h00 devant le siège londonien de l’enseigne, dont la direction n’a pour l’instant pas accepté de les recevoir, a précisé à l’AFP un représentant du personnel.

Marks and Spencer a annoncé en novembre la fermeture de plus d’une centaine de magasins dans le monde, dont sept en France, qui emploient à eux seuls plus de 500 personnes. Une décision inattendue pour les salariés, cinq ans à peine après le retour de l’enseigne dans l’Hexagone.

Le PSE, qui vient d’être signé et transmis à l’administration du Travail, « n’est pas à la hauteur des moyens financiers » du groupe, a ajouté le représentant du personnel. Il prévoit une indemnité de deux mois par année d’ancienneté mais « l’ancienneté moyenne des salariés est de deux ans et demi », donc c’est « peu, on a l’impression qu’il n’y a pas eu de réelle négociation », a-t-il commenté.

Le comité d’entreprise a décidé en décembre d’intenter une action en justice au Royaume-Uni pour contraindre l’entreprise à communiquer des informations sur la fermeture des sept magasins détenus en propre par l’enseigne en France. « Nous, on conteste le motif économique » de ces fermetures, a rappelé le représentant du personnel.

sp/db/fm