Medef: Frédéric Motte annonce son ralliement à Alexandre Saubot

PARIS, 4 juin 2018 (AFP) – Le président du Medef des Hauts-de-France, Frédéric Motte, a annoncé lundi le retrait de sa candidature à la présidence du Medef au profit d’un des deux favoris, Alexandre Saubot, actuellement vice-président de l’organisation patronale.

Ce retrait ramène à quatre le nombre de candidats encore en lice pour succéder à Pierre Gattaz lors de l’Assemblée générale du Medef, le 3 juillet. A l’origine, neuf chefs d’entreprise avaient fait acte de candidature.

« J’ai vu ce qu’Alexandre Saubot avait fait à l’UIMM pour réformer la gouvernance de la branche et intégrer davantage les territoires. C’est ce qu’il faut faire au Medef », explique aux Echos Frédéric Motte pour justifier son choix.

Alexandre Saubot, 53 ans, était jusqu’à peu le vice-président du Medef chargé du pôle social. Ce polytechnicien, patron du groupe familial industriel Haulotte, a également présidé la puissante fédération de la métallurgie (UIMM).

Son principal challenger, Geoffroy Roux de Bezieux, a lui aussi bénéficié ces derniers jours de ralliements: ceux de Dominique Carlac’h, seule femme prétendante au poste, et de Jean-Charles Simon, directeur général de l’organisation patronale sous Laurence Parisot.

Outre Alexandre Saubot et Geoffroy Roux de Bezieux, deux autres candidats sont toujours en lice: Olivier Klotz (Medef Alsace) et Patrick Martin (Medef Auvergne-Rhône-Alpes), à qui se sont ralliés Fabrice Le Saché et Pierre Brajeux.

vab/ef/cj