Medef: la FNTP apporte son soutien à la candidature d’Alexandre Saubot

PARIS, 25 mai 2018 (AFP) – La Fédération nationale des travaux publics (FNTP) a apporté vendredi son soutien à la candidature d’Alexandre Saubot, ancien vice-président du Medef chargé du pôle social, pour succéder à Pierre Gattaz à la tête de l’organisation patronale.

« Alexandre Saubot est le mieux armé pour incarner le Medef », a justifié le président de la FNTP, Bruno Cavagné, en annonçant dans un entretien aux Echos le soutien de cette fédération à la candidature de M. Saubot.

Ce dernier est « un vrai entrepreneur, qui a connu des succès, mais aussi, et c’est presque plus important encore, des difficultés avec son entreprise. Il sait ce que c’est que les problèmes de trésorerie », poursuit Bruno Cavagné.

La FNTP est la première des fédérations professionnelles membres du Medef à faire connaître son choix pour l’élection du nouveau président, qui prendra la suite de Pierre Gattaz à la tête de l’organisation patronale le 3 juillet.

Elle dispose de 14 voix sur les 560 qui se prononceront lors du scrutin — soit légèrement moins que la Fédération française du bâtiment notamment (20 voix), qui n’a pas encore officialisé son choix.

Six candidats sont actuellement en lice pour succéder à Pierre Gattaz: Alexandre Saubot, Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président de l’organisation patronale chargé du pôle économie, le président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes Patrick Martin, Dominique Carlac’h, seule femme dans la course, Olivier Klotz, président du Medef Alsace, et Frédéric Motte, ancien vice-président du mouvement.

Les candidats seront auditionnés le 28 mai par le comité exécutif qui rendra son avis le 11 juin. La décision finale reviendra à quelque 560 membres de l’assemblée générale du Medef, qui voteront le 3 juillet.

vab/soe/nth