Mersen: 130 suppressions de postes sur deux sites français

PARIS, 13 septembre 2016 (AFP) – Le groupe français Mersen, fabricant d’équipements en graphite, a annoncé mardi la suppression de 130 postes en France dans le cadre d’un renforcement de son plan d’économies lancé au début de l’année, portant à environ 300 les réductions de postes en 2016.

Mersen explique dans un communiqué que ces suppressions de postes ainsi que des transferts de production concernent des produits destinés au marché de la chimie, en difficulté, et à certaines lignes de produits du pôle Electrical Power (électricité de puissance) qui présentent un « déficit de rentabilité et de compétitivité ».

Les deux sites concernés par les suppressions de postes sont Pagny-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle) et Saint-Bonnet-de Mure (Rhône). Environ 50 postes seront supprimés à Pagny-sur-Moselle et 80 à Saint-Bonnet-de-Mure, a précisé un porte-parole de Mersen.

« Des mesures sociales d’accompagnement seront proposées et discutées au sein de chaque entité concernée », indique le communiqué.

« L’ensemble du plan initié depuis le début de l’année conduira à environ 300 réductions de postes dans le groupe », précise Mersen.

Le « plan d’excellence opérationnelle », y compris les premières mesures annoncées en mars, doit permettre des économies de coûts de 40 à 45 millions d’euros d’ici à 2018, selon le groupe.

Le coût global du plan est estimé à 35 millions d’euros, principalement en numéraire, et sera comptabilisé en grande majorité dans les comptes 2016.

sbo/fka/cam