Metso annonce 89 suppressions de postes en France, la majorité à Mâcon

DIJON, 22 avril 2016 (AFP) – Le fabricant finlandais d’équipements pour l’industrie minière et la construction Metso a annoncé vendredi dans un communiqué la suppression de 89 postes en France, assurant traverser une « crise structurelle » dans ce secteur.

Un projet de plan de sauvegarde de l’emploi, qui comprend notamment un plan de départs volontaires et des mesures de reclassement, a été présenté vendredi matin en comité d’entreprise.

Les suppressions de poste devraient toucher majoritairement le site de Mâcon, en Saône-et-Loire, où travaillent 415 salariés, ainsi que, dans une moindre mesure, le site d’Orléans, dans le Loiret. Les bureaux commerciaux de Paris et Toulouse devraient également fermer.

La société a précisé à l’AFP que sur les 89 postes concernés, une trentaine étaient actuellement vacants, notamment suite à des mesures de préretraite. L’impact effectif du plan devrait donc concerner une soixantaine de postes selon elle.

Le groupe assure que ses résultats se sont « dégradés depuis quelques années avec un déclin de 26% du chiffre d’affaires en 2015 » sur ses deux marchés – l’industrie minière et le secteur de la construction.

Le délégué CGT Cyril Cavet a assuré à l’AFP que la « situation économique de l’entreprise n’était pas si mauvaise », la société continuant « à faire des bénéfices ».

Le groupe finlandais emploie plus de 12.000 personnes dans une cinquantaine de pays, dont 475 en France.

mb/fga/gf