Municipales: le Medef Paris interpelle les candidats avec cinq propositions

PARIS, 17 octobre 2019 (AFP) – « A cinq mois des municipales, aucun candidat à la Mairie de Paris ne parle de développement économique »: en présentant jeudi « cinq propositions concrètes » aux candidats parisiens, le Medef Paris espère faire de l’économie l’un des sujets majeurs de la campagne qui démarre.

« Paris est une capitale politique, culturelle et touristique, mais aussi économique », assure dans un communiqué le Medef Paris. « Les décisions politiques sont déterminantes pour créer un environnement favorable au développement économique », estime Jean-Louis Schilansky, président du Medef Paris, dans ce texte.

La branche parisienne de la principale organisation patronale française entend notamment « ouvrir Paris à la liberté de commercer » et « entrer pleinement dans les modes de travail du futur ».

Le Medef Paris « demande au futur Maire de Paris » de « solliciter auprès du gouvernement le passage de Paris tout entier en Zone touristique internationale (ZTI) », qui permet l’ouverture des commerces le dimanche. Actuellement, 10 secteurs parmi les plus touristiques de la capitale sont classés ZTI, ainsi que 8 villes françaises dont Cannes, Nice et Deauville.

Autres propositions: la création d’un « comité de pilotage économique de Paris », composé de chefs d’entreprises, ou encore un rééquilibrage de la gestion du foncier favorisant la création de bureaux.

Avec ces « demandes » aux candidats, le Medef Paris vise un fort développement économique de la capitale: « Paris doit, d’ici 2026, non seulement conserver sa place dans le trio des villes les plus attractives dans le monde, mais aussi en prendre la tête ».

kau/ib/nm